Le Médecin Traitant

De part les relations de long terme qu’il entretien avec son patient, il est celui qui a la meilleure vision globale de son état de santé. Il pourra diagnostiquer les premiers signes de burn out et conseiller la personne sur ce qu’il convient de mettre en place.

Il est le seul à pouvoir prescrire un arrêt de travail si son état le justifie.

Le Médecin du Travail

Il est l’interlocuteur principal qui pourra faire le lien entre les conditions de travail proposées par l’entreprise et l’état de santé de la personne. Durant l’entretien médical, si le médecin du travail détecte un problème il pourra l’orienter vers un intervenant externe (Centre de Consultation de Pathologie Professionnelle, psychologue, …)  ou l’assistant social de son service.

Il peut faire un courrier à l’intention de son Médecin traitant. S’il le juge nécessaire, il pourra attirer l’attention de son employeur sur une situation à risques.

De son côté, le salarié peut, à tout moment, demander une visite médicale auprès de son médecin du travail, s’il pense que ses problèmes de santé peuvent être en relation avec le travail ou retentir sur le travail. Il peut prendre rendez-vous directement auprès du secrétariat du médecin du travail qui lui indiquera les modalités et prise en charge en fonction de sa situation.

Les instances représentatives du personnel

Les personnels élus comme DP ou siégeant au CSE ont pour mission de contribuer à la protection de la santé physique et mentale des salariés.

Ils participent à l’analyse des risques professionnels et des accidents de travail ou maladies professionnelles et à la mise en place d’indicateurs de santé et sécurité au travail.

Ils peuvent proposer des actions de prévention, formation et information.

Il peuvent également diligenter des expertises spécifiques ou exercer un droit de retrait.

Il sont avant tout à l’écoute des travailleurs à qui ils peuvent donner information, conseil et assistance.